Le point de vue de l'UTIP  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 22/05/2018

La découverte, souvent fortuite, d’un nodule thyroïdien inquiète souvent. Que répondre ?

C’est une situation fréquente, les nodules thyroïdiens étant détectés par la palpation cervicale en moyenne chez 4% des adultes. Cette prévalence augmente notamment avec l’âge, chez les femmes en fonction du nombre de grossesses, en situation de déficience iodée et après irradiation. Les nodules thyroïdiens sont bénins dans plus de 90% des cas. Mais il convient de ne pas négliger les examens permettant de préciser leur nature et de ne pas passer à côté d’un cancer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte