Le point de vue de l'UTIP  Abonné

Par
Publié le 23/04/2018

Peut-on développer une addiction à son smartphone ? Certains le consultent jusqu’à 200 fois par jour, le plus souvent dès le réveil, et parfois s’endorment avec ! Un addictologue célèbre déclarait récemment que le smartphone agit comme un « doudou virtuel ». Certains de ses utilisateurs ressentent un sentiment d’inconfort ou d’anxiété s’ils se retrouvent dans une situation de non-accessibilité à leur appareil mobile ou ont peur d’en être séparés. On parle alors de nomophobie… Peur de « rater » quelque chose ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte