Le point de vue de l'UTIP  Abonné

Par
Publié le 20/05/2019

Tout manquement à l’obligation déontologique précisée dans l’article R.4235-7 du code de déontologie des pharmaciens peut constituer une non-assistance à personne en danger. Réagir à une circonstance d’urgence à l’officine nécessite de savoir évaluer une situation d’urgence, de savoir s’y adapter, de maîtriser les gestes de premiers secours, en bref de savoir protéger, alerter et secourir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte