Le point de vue de l'UTIP  Abonné

Par
Publié le 04/02/2019

Selon le sexe, la prévalence du tabagisme diffère. Ainsi, chez l’homme, la consommation de tabac est passée de 60 % dans les années 1970 à moins de 40 % au début des années 2000, puis s’est stabilisée. Chez la femme, le tabagisme s’est vraiment installé dans les années 1970 et sa prévalence se situe aujourd’hui autour de 30 %. Le tabagisme est en baisse chez les 18-34 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte