Le pharmacien référent devrait continuer son chemin  Abonné

Publié le 05/12/2013

Il s’agit d’un autre rapport particulièrement attendu par la profession, celui de Philippe Verger sur la prise en charge médicamenteuse des résidents en EHPAD. Ses conclusions devaient être rendues publiques le 1er septembre. Mais force est de constater que le rapport commandé au directeur adjoint du CHU de Limoges par la ministre de la Santé, a pris du retard. Et certains officinaux, qui participaient à l’expérimentation, se trouvent aujourd’hui dans une situation inconfortable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte