Le pharmacien en première ligne  Abonné

Publié le 04/05/2017

« Depuis la mise à disposition d'Alflorex en pharmacie, les équipes officinales peuvent bénéficier d'une formation sur les symptômes caractéristiques du SII pour donner des conseils ciblés et adaptés aux plaintes des patients explique-t-on chez Biocodex. Ceux-ci s'isolent et renoncent parfois à consulter car ils souffrent de l'incompréhension de leurs proches et des professionnels de santé. » L'impact du SII sur la qualité de vie est comparable à celui du diabète ou de la dépression sévère.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte