Syrie

Le « pharmacien de Daech » veut rentrer chez lui  Abonné

Par
Publié le 04/03/2019

Arrêté en septembre dernier lors de la reprise d’une ville syrienne par les forces kurdes, un pharmacien britannique, vite surnommé « le pharmacien de Daech », clame son innocence et demande à être rapatrié chez lui, à Birmingham, avec son épouse et ses deux enfants, tous deux nés en Syrie. Anwar Miah, pharmacien mais aussi médecin, avait quitté l’Angleterre en 2014 et affirme avoir uniquement travaillé en Syrie pour le bien de la population civile, notamment en tant que chirurgien orthopédique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte