Le patient type  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 06/09/2018

Le choix du traitement antalgique dépend essentiellement de 3 paramètres, à savoir le mécanisme algogène en cause, l’intensité de la douleur évaluée par le malade et les contre-indications propres à chaque type d’antalgique.

Il est primordial de préciser le type de douleur dont il s’agit :

- douleur nociceptive : elle résulte de la stimulation directe de récepteurs spécifiques à la douleur, les nocicepteurs, situés dans la peau, dans les viscères et dans les tissus profonds comme les muscles et le squelette ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte