Histoire de santé

« Le patient aura lala, un trémousseur habile »  Abonné

Par
Publié le 16/11/2017
Pierre Chirac (1650-1732), premier médecin de Louis XV

Pierre Chirac (1650-1732), premier médecin de Louis XV

« Contre beaucoup de maux que l’on attribue à la mélancolie, aux vapeurs, à la bile et aux obstructions du foie, de la rate et des autres glandes du bas-ventre, est un voyage en chaise de poste qui roule rapidement sur le pavé pendant plusieurs jours » : Pierre Chirac (1650-1732), premier médecin de Louis XV, préférait visiblement croire que les cahots du véhicule à cheval remédiaient à l’« obstruction des glandes » plus que le divertissement du voyage et préconisait le recours à des secousses plus ou moins violentes pour traiter ou prévenir divers

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte