Récit d’un regroupement réussi

Le pari hardi d’un pharmacien  Abonné

Publié le 17/09/2013
Voyant le fonctionnement de son officine déstabilisé par le départ imprévu d’un cabinet médical voisin, un pharmacien rouennais, Pierre-Marie Souny, vient de rendre sa licence à l’agence régionale de santé. Il a racheté une bien plus importante officine voisine, la pharmacie Arvis dont le propriétaire cherchait à prendre sa retraite. Agrandissements, travaux multiples, l’officinal a décidé de jouer son va-tout.

PIERRE-MARIE Souny, diplômé de la faculté de pharmacie de Rouen reprend, il y a une dizaine d’années, la Pharmacie de la faculté à Rouen. La petite officine est installée à la limite du centre-ville, dans un quartier rénové, près de la nouvelle faculté de médecine et de pharmacie. Elle se niche près d’un cabinet médical qui lui assure une certaine clientèle. Mais un jour, le centre médical décide de plier bagage. Pour l’EURL PMC qui gère la Pharmacie de la faculté, ce départ est une véritable catastrophe. « Le chiffre d’affaires s’écroule.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte