Une explication dans le cancer du col

Le papillomavirus agit en bloquant des microARN  Abonné

Publié le 09/03/2009

POUR LA PREMIÈRE FOIS, une équipe de chercheurs montre l’implication de virus oncogènes dans la régulation de l’expression de microARN. Ce constat a été établi à partir de l’action de papillomavirus (HPV) sur les cellules cervicales.

L’équipe, dirigée par Zhi-Ming Zheng (National Cancer Institute, États-Unis) a eu l’idée de comparer les niveaux de microARN entre des cellules cervicales cancéreuses et des cellules saines. Les chercheurs ont mis en évidence dans les premières un taux largement inférieur d’un microARN, miR-34a.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte