Le nouveau président d’Uruguay va « corriger » la légalisation du cannabis

Par
Publié le 01/12/2014

Tabaré Vasquez a remporté dimanche les présidentielles en Uruguay. Son élection risque de remettre en cause l’une des lois phares de son prédécesseur, le président José Mujica, dit Pepe, en poste jusqu’en mars prochain. Fervent défenseur de la légalisation du cannabis, ce dernier a fait passer une loi dans ce sens en décembre 2013. Elle prévoit notamment de permettre la consommation à des fins récréatives, les usagers pouvant cultiver leurs plants, faire partie d’un club de consommateurs ou se fournir auprès de leur pharmacien.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)