Le monde aujourd'hui

Le néo-antisémitisme  Abonné

Par
Publié le 05/02/2018
La semaine dernière, un enfant juif de 8 ans, reconnaissable à sa kippa, a été battu à Sarcelles par deux adolescents d'une quinzaine d'années. Il leur a échappé en roulant sous une voiture stationnée. Ils se sont enfuis. Il a été soigné pour des contusions diverses.
Le néo-antisémitisme

Le néo-antisémitisme
Crédit photo : AFP

C'est un tout petit fait-divers, sans gravité réelle, mais qui a été fermement condamné par le gratin de la politique, gouvernement, majorité et opposition confondus. Ce qui a ému nos élus, c'est d'abord que la victime est un petit garçon de huit ans, que ses agresseurs sont certes plus âgés que lui, mais en sont encore à l'âge tendre, et que l'enfant affichait naïvement sa religion en portant une calotte. Il y a, bien sûr, des délits ou des crimes plus tragiques ; et dans le domaine toujours vaste de l'antisémitisme primaire, on a vu, depuis la fin de la guerre, des cas plus graves.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte