Après le vote du 49/3

Le naufrage des élus  Abonné

Publié le 23/02/2015
Le recours à l’article 49/3 pour faire adopter la loi Macron était peut-être

LES ÉLECTEURS en effet ne demandent pas que le chaos institutionnel s’ajoute à la crise. Ils souhaitent des réformes susceptibles de relancer l’économie. Ils se moquent des choix idéologiques des partis. Ils réclament des résultats. Les psychodrames à répétition des frondeurs du PS n’auraient d’intérêt que s’ils se traduisaient par une réorientation de la politique gouvernementale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte