Le modèle Suisse  Abonné

Publié le 18/04/2013

Depuis 2001, une partie de la rémunération de nos confrères helvètes est liée au paiement de prestations. « Il a fallu expliquer aux patients que toutes les rémunérations ne sont plus cachées dans les prix des médicaments », souligne Olivier Bugnon, professeur à l’université de Genève et de Lausanne. Malgré la mise en place d’une rémunération mixte, le chiffre d’affaires des pharmacies stagne, voire diminue en raison de baisses de prix sur le médicament.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte