« Le ministère a compris notre mal-être »  Abonné

Publié le 17/03/2011

À l’instar des deux autres syndicats, l’UNPF a également été reçue par la directrice de cabinet de Xavier Bertrand. « Le ministère de la Santé a compris le mal-être de la profession », commente Claude Japhet à l’issue de son entretien. Le gouvernement reconnaît que des corrections doivent être apportées au dispositif actuel, mais il est confronté à la réalité de l’état des comptes de la nation, ajoute en substance le président de l’UNPF. Pour lui, la réforme de la rémunération doit aboutir à une solution pérenne pour les dix prochaines années.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte