Le merchandising des antalgiques en libre accès  Abonné

Publié le 02/04/2009

Une vingtaine de références antalgiques (essentiellement de l'ibuprofène) sont autorisées à garnir le rayon du libre accès. C'est encore peu. Mais leur mise en place doit être soignée.

1. Prime à la notoriété. Le consommateur a besoin de repères lorsqu'il choisit un médicament dans le rayon du libre accès. « Préférez les marques connues, en plaçant le challenger à gauche et le leader au centre, puisque le sens de lecture du rayon va de gauche à droite », indique Fabiole Moreddu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte