Le médecin de Mauthausen serait mort en 1992

Publié le 04/02/2009
Toujours très inspiré par attaches californiennes, Michael McDonald nous enmène dans son univers...

Toujours très inspiré par attaches californiennes, Michael McDonald nous enmène dans son univers...
Crédit photo : Gilou

Le Dr Aribert Heim, alias « Docteur la mort » (Dr Tod), qui a sévi dans les camps de Sachsenhausen, Buchenwald et Mauthausen, était le criminel nazi le plus recherché au monde. On le disait en Amérique du Sud. Selon une émission de la télévision ZDF allemande à laquelle participait son fils, il serait en fait mort en 1992 en Égypte, à 72 ans, d’un cancer de l’intestin.

Membre de la Waffen SS, surnommé « le boucher de Mauthausen », le Dr Heim était le médecin-chef du camp. Il y avait réalisé d’atroces « expériences », comme des injections létales dans le cœur ou des éviscérations sans anesthésie.

Arrêté en mars 1945 par les Américains, il n’avait pas été jugé. Relâché deux ans et demi plus tard, il avait pu exercer à nouveau en Allemagne, jusqu'à ce que son nom soit évoqué par un témoin en 1962. C’est alors qu’il avait disparu. Il aurait vécu pendant près de vingt ans en Égypte, sous l’identité de Tarek Hussein Farid, s’étant converti à l’islam.

Quotimed.com, le 05/02/2009
› R. C.

Source : lequotidiendupharmacien.fr