Un transfert conteste dans le Gard

Le maire s’oppose au départ de la pharmacie  Abonné

Publié le 30/08/2010
Contraint par le risque d’inondation à trouver un autre emplacement pour son officine, le pharmacien de Goudargues veut transférer son officine dans la commune voisine, Cornillon. Il suscite ainsi l’opposition de la mairie.
La Venise du Gard veut garder son officine

La Venise du Gard veut garder son officine
Crédit photo : dr

EST-CE une simple querelle de clochers ? À la mairie de Goudargues, dans le Gard, on est furieux du projet de l’unique pharmacie de la ville d’aller à Cornillon, la commune voisine, sous l’impulsion de son titulaire, Philippe Allain. Une pétition contre ce transfert a circulé et le maire de la commune, Martial Bonnefond, annonce son intention de s’opposer fermement à ce projet. « On ira jusqu’au bout » avertit-il. Pour Philippe Allain, l’enjeu est de trouver une solution au problème auquel il est confronté depuis 2002, le caractère inondable de la zone où se trouve son officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte