Demande d’autorisation déposée auprès des autorités de santé

Le groupement Giphar développe son activité de grossiste-répartiteur  Abonné

Publié le 27/09/2012
Lors de son forum à Dijon, le groupement Giphar a annoncé l’ouverture d’un second établissement de répartition en janvier 2013. Il a aussi déposé une demande auprès des autorités de santé afin d’obtenir le statut de grossiste-répartiteur et il adhère à la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) depuis trois mois. Un développement destiné à apporter de la croissance aux adhérents de la coopérative Sogiphar.
Jean-Michel Cloppet, président de Giphar, lors du forum de Dijon

Jean-Michel Cloppet, président de Giphar, lors du forum de Dijon
Crédit photo : dr

« SOGIPHAR assume un rôle de grossiste-répartiteur et nous avons déposé une demande d’autorisation auprès des autorités de santé afin d’obtenir le statut à part entière », indique Jean-Michel Cloppet, président de Giphar. La coopérative Sogiphar, qui a été créée en 1973 par le groupement Giphar, achète en gros pour ses 1 284 adhérents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte