Condamné à verser 1 euro symbolique à l’Ordre

Le groupe PHR fait appel  Abonné

Publié le 16/02/2012
Poursuivi en justice par l’Ordre des pharmaciens à la suite d’une campagne de publicité, le groupe PHR a perdu en première instance. Il fait immédiatement appel de la décision.

« LES ATTENDUS du jugement nous conduisent à faire immédiatement appel de la décision », lance Lucien Bennatan, président du groupe PHR. C’est pourtant sans surprise qu’il a pris acte de la victoire du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) vendredi dernier. Mais les motifs invoqués l’ont étonné. « Que nous soyons condamnés au motif que les groupements de pharmaciens n’ont pas le droit de communiquer, cela n’a rien de surprenant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte