Éthologie

Le GPS de l’escargot  Abonné

Publié le 20/09/2010

LE PIGEON voyageur est capable de s’orienter grâce aux grains de magnétite contenus dans son cerveau. La fourmi, elle, retrouve sa fourmilière en observant l’ombre de son propre corps. Quant au papillon Monarque, qui réalise chaque année une impressionnante migration, il utilise une espèce de « compas solaire ». Et l’escargot ? Curieusement, les recherches visant à révéler le système de navigation des gastéropodes sont rares. Impatience des chercheurs ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte