HUMEUR

Le feu et la fumée  Abonné

Publié le 05/05/2011

Ce qui est désespérant dans l’affaire des quotas dans les équipes de football, c’est que, malgré notre désir farouche de croire à un bobard, nous allons être confrontés à la vérité toute bête. On aurait voulu que Mediapart, le site Internet qui a révélé le scandale, ait inventé l’histoire. Mais non, comme toujours, il n’y a pas de fumée sans feu et on sait maintenant que des responsables du football national n’auraient pas hésité à orienter leurs sélections dans le sens du « blanchiment » des joueurs. Autant pour la « France qui gagne » et « bleu-blanc-noir ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte