Réorganisation des gardes à Paris

Le dossier est clos  Abonné

Publié le 04/07/2011

APRÈS de nombreux rebondissements, la réorganisation des gardes à Paris est finalement en cours de résolution. « Le dossier est clos », estime Andrée Ivaldi, présidente de la Chambre syndicale des pharmaciens de Paris. Réclamée par l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France, la refonte des gardes parisiennes avait provoqué la colère d’un collectif de pharmaciens, « le collectif des 125 » (voir le Quotidien du 24 mars et du 12 mai). Il protestait contre la volonté de réduire le nombre d’officines ouvertes le dimanche, craignant des difficultés financières.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte