Le DMP se recentre sur les malades chroniques et les personnes âgées

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 27/08/2014

En réponse à une question de Jean-Luc Warsmann (député des Ardennes), Marisol Touraine a annoncé que, dans le cadre de la prochaine loi de santé, le DMP serait recentré sur « les patients atteints de maladies chroniques ainsi que sur les personnes âgées, en particulier dans le cadre des expérimentations Personnes Âgées En Risque de Perte d’Autonomie (PAERPA), qui justifient prioritairement d’une prise en charge pluri-professionnelle coordonnée ». Par ailleurs, la gestion du DMP sera confiée à la CNAMTS afin de rapprocher l’outil de ses utilisateurs, à savoir les professionnels de santé exerçant en ville. Ainsi, le « DMP pour tous » est pour le moment abandonné, n’ayant pas rempli les espoirs placés en lui en 2004, ni su recueillir l’adhésion des professionnels de santé. En effet, si l’on recense plus de 470 000 dossiers ouverts (au 4 juillet 2014), la plupart sont vides ou ne comportent qu’un seul document.


Source : lequotidiendupharmacien.fr