Le monde aujourd'hui

Le désordre est aussi dans les têtes  Abonné

Par
Publié le 15/04/2019
Comme si la politique en France n'était pas devenue un hideux salmigondis, les oppositions ont trouvé un nouveau cheval de bataille : la privatisation partielle d'Aéroports de Paris prévue par le gouvernement. Une campagne pour un référendum sur le sujet est lancée.
Le désordre est aussi dans les têtes

Le désordre est aussi dans les têtes
Crédit photo : AFP

Nous sommes nombreux à être étonnés de l'idée de nos gouvernants de privatiser partiellement Aéroports de Paris. Il nous semblait que l'expérience faite avec les autoroutes était concluante : une vache à lait pour de grands groupes, des tarifs en constante augmentation. D'autant que, pour ADP, la perplexité vient de ce qu'il s'agisse d'un joyau de la République. Une affaire qui marche bien et qui a quand même une importance stratégique. Est-il prudent de confier à des sociétés, peut-être étrangères, notre système aérien civil ? 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte