Le dépistage organisé en pratique  Abonné

Publié le 04/02/2019

Le programme national de dépistage organisé du cancer du col utérin se met en place.

Désormais, les femmes n’ayant pas réalisé de frottis de dépistage depuis 3 ans vont être invitées, par courrier, à se rendre chez un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme pour effectuer cet examen. Ce frottis sera pris en charge à 100 % par l’assurance-maladie, sans avance de frais, sur présentation de ce courrier d’invitation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte