Les difficultés du marché immobilier en Ile de France

Le début de la fin de la crise ?  Abonné

Publié le 08/10/2009
« Des signes timides d’amorce de sortie de crise ». C’est sous ce titre – et ce doux euphémisme – que les notaires de Paris viennent de publier leur dernière analyse du marché immobilier. Dans la droite ligne des précédentes communications, l’optimisme est de rigueur. Et si les notaires reconnaissent enfin que l’immobilier connaît une crise, ils enchaînent directement sur l’idée que celle-ci se finit.

Chiffres en rouge : les tout derniers indicateurs des notaires de Paris pointent vers le bas. À commencer par les volumes de ventes des appartements parisiens. Dans la capitale, les ventes dans l’ancien reculent de 24,4 % et celles dans le neuf de 60,3 % ; sur la petite couronne, les chiffres sont respectivement de – 28,0 % et – 17,8 % ; et sur la grande couronne de – 21,0 % et – 12,9 %. Conséquence directe : les prix sont en recul également, puisque, quand les acheteurs se raréfient, ils se sentent davantage en position de négocier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte