Le débat sur les « salles de shoot » relancé

Publié le 30/08/2012

Le député socialiste de Paris Jean-Marie Le Guen relance le débat sur les « salles de shoot ». Face à l’augmentation de la consommation d’héroïne dans la capitale, il demande au gouvernement d’autoriser, de façon très encadrée, les salles de consommation de drogue. « Ces structures apporteront plus de sécurité dans les quartiers concernés », estime Jean-Marie Le Guen qui précise que « évidemment, l’État ne doit pas fournir la drogue ». L’idée est loin de séduire les membres de l’UMP. « Ouvrir des salles de consommation de drogues, ce n’est pas lutter contre le fléau de la drogue, c’est banaliser l’usage et c’est légaliser la consommation des drogues les plus dures et cela aux frais des contribuables », affirme ainsi sa secrétaire nationale, Camille Bedin. Même hostilité du côté du Front national. Pour son vice-président, Florian Philippot, la proposition du député socialiste « est aussi délirante qu’irresponsable. Elle constituerait une brèche dans le bannissement de la consommation de la drogue dans notre pays, alors que ses ravages sont plus importants que jamais selon les experts ».

Quotipharm.com, le 30/08/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr