Communication auprès du public

Le collectif des groupements veut relancer le débat  Abonné

Publié le 06/07/2009

LE COLLECTIF des groupements entend faire valoir le droit de ses adhérents à communiquer vers le grand public. « Pourquoi la pharmacie d’officine serait-elle la dernière profession à ne pas pouvoir faire connaître son savoir-faire par l’intermédiaire de ses groupements professionnels ? », interroge l’association. Une nécessité, selon son président, Pascal Louis, notamment face à la pression européenne, au développement des contrefaçons, à la menace d’autres circuits de distribution, ou encore avec l’arrivée de nouvelles missions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte