Le Collectif des groupements réagit au PLFSS 2013

Publié le 11/10/2012

Le CNGPO (Collectif des groupements de pharmaciens d’officine) fait part de ses inquiétudes quant aux conséquences pour l’officine du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013. Rappelant que ce projet prévoit notamment 876 millions d’économies sur les seuls produits de santé, le CNGPO souligne de plus que « les officinaux vont devoir faire face à un effet ciseau qui va fragiliser encore plus notre réseau. » Car en plus des mesures économiques du PLFSS sur les médicaments, les mesures fiscales touchant les charges des entreprises vont également affecter le réseau officinal. Pour Pascal Louis, président du Collectif des groupements, « Il n’est pas acceptable que de nouvelles mesures étranglent davantage un réseau qui a déjà besoin d’oxygène pour honorer les missions que les patients sont en droit d’attendre du pharmacien d’officine ».

Quotipharm.com, le 11/10/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr