Le Collectif des groupements ne veut pas d’une extension du TFR

Publié le 30/09/2010

Dans un récent communiqué, le Collectif National des Groupements de Pharmaciens d’Officine (CNGPO) alerte sur les dérives potentielles d’une extension du TFR, hypothèse avancée lors des discussions sur la réforme de la rémunération des pharmaciens.

« Il est essentiel et urgent de consolider la marge d’une officine en s’appuyant sur le principe de la marge commerciale. Toutefois la proposition de compenser cette possible évolution par un développement aussi important du TFR présente un réel danger » estime ainsi Pascal Louis, président du CNGPO qui s’interroge :

« A-t-on bien quantifié les incidences d’une telle mesure sur les revenus officinaux ? De même, a-t-on conscience de valider un changement de principe de rémunération du générique qui représente, à ce jour, une part importante de notre revenu ? »

« La marge officinale doit effectivement être revalorisée mais sûrement pas en validant un principe qui inévitablement va nous conduire au TFR généralisé », conclut Pascal Louis.

Quotipharm.com, le 30/09/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr