Aux côtés de quatre autres établissements

Le CHU de Nîmes expérimente le dossier pharmaceutique  Abonné

Publié le 19/07/2010
L’établissement hospitalier doit valider l’intérêt thérapeutique du dossier pharmaceutique à l’hôpital ainsi que résoudre les difficultés informatiques que l’introduction du DP pourrait susciter.
L’expérimentation au CHU de Nîmes va durer neuf mois

L’expérimentation au CHU de Nîmes va durer neuf mois
Crédit photo : dr

AVEC 8,7 millions de dossiers ouverts en France depuis son lancement, le DP est une affaire qui marche. Mais qu’en est-il en milieu hospitalier ? C’est ce qu’ont voulu savoir l’Ordre national des pharmaciens et le Direction générale de l’offre de soins avec l’expérimentation, lancée au début du mois de juin, dans cinq CHU ou établissements hospitaliers, dont le CHU de Nîmes. Le premier objectif de cette expérimentation est thérapeutique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte