Dépistage

Le chien renifleur de cancer  Abonné

Publié le 31/01/2011

LE FLAIR de nos amis à quatre pattes a décidément de multiples applications. Notamment en médecine. On connaissait déjà l’aptitude de certains chiens à donner l’alerte en cas d’hypoglycémie chez le diabétique, ou encore à pressentir la survenue d’une crise d’épilepsie. Nous avons également raconté, dans ces mêmes colonnes, l’histoire de Boris, ce jeune chiot dressé à poser la patte sur la poitrine de sa maîtresse à chacune de ses apnées nocturnes. Cette fois, ce n’est pas le chien aide malade qui est à l’honneur, mais le chien « docteur ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte