TOURISME - Kerry et Cork

Le charme discret du sud de l’Irlande  Abonné

Publié le 13/05/2013
Dès l’époque de Victoria, on se pressait dans cette région – les comtés de Kerry et de Cork?–, où les vagues venues d’Amérique viennent se fracasser sur des promontoires rocheux. Paysages magnifiques, saveurs du terroir : la recette du bonheur.
Sur les bords de la Lee, à Cork

Sur les bords de la Lee, à Cork
Crédit photo : BRUNO BARBIER

Eyeries, dans la péninsule de Beara

Eyeries, dans la péninsule de Beara
Crédit photo : BRUNO BARBIER

À Cork, la prison devenue musée

À Cork, la prison devenue musée
Crédit photo : BRUNO BARBIER

Le Kerry Bog Village, comme au XIXe

Le Kerry Bog Village, comme au XIXe
Crédit photo : BRUNO BARBIER

CORK EST UNE VILLE du Sud dans un pays du Nord. On y parle l’anglais avec l’accent chantant de la Provence, mais la ressemblance s’arrête là : pas d’été torride ni de cigales. Pas de siestes interminables non plus, même quand les Fenians (les nationalistes irlandais) régnaient sur la cité. La deuxième ville d’Irlande – la troisième si l’on ajoute Belfast, comme le font désormais les Irlandais – a été bâtie sur des marais largement comblés. La rivière Lee, qui n’en fait qu’à sa tête, a fini par glisser ses bras et ses méandres dans toute la ville.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte