Médecine

Le champ du tiers payant rétrécit  Abonné

Publié le 25/01/2016

Crédit photo : phanie

Le principe du tiers payant généralisé chez le médecin prévu par la loi de santé a été revu à la baisse par le Conseil constitutionnel. Jugeant cette disposition « pas suffisamment encadrée » pour les assurances complémentaires, les Sages ont décidé de limiter la généralisation progressive de la dispense d’avance de frais à la partie remboursée par l’assurance-maladie. Dès le 1er juillet 2016, les professionnels de santé en ville pourront donc pratiquer le tiers payant aux patients pris en charge à 100 %, avant que cela devienne un droit pour eux à la fin de l’année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte