Le cas de la vente en ligne  Abonné

Par
Publié le 02/02/2017
Avant la publication des bonnes pratiques, le flou juridique régnait sur la dispensation des médicaments par voie électronique. Ce qui n'a pas empêché la justice de juger des affaires concernant la vente irrégulière de spécialités sur Internet. Ni les chambres disciplinaires de l’Ordre des pharmaciens.

En 2014, certaines entreprises lorgnent le marché du médicament en ligne, fraîchement autorisé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte