Médecine

Le cas Chirac  Abonné

Par
Publié le 30/09/2019
dessin

dessin

Durant des décennies, il aura fumé et mangé sans compter et à toute heure, restant rétif à tout entraînement physique. À chacun de ses déplacements en province, cet hédoniste hors norme s'attablait dans les bistrots et autres brasseries où il avait plaisir à déguster ses péchés mignons : escargots, hachis parmentier, boudin noir, choucroute, poulet rôti… Grand amateur de bière mexicaine et de tête de veau ravigote, Jacques Chirac n'aurait manqué pour rien au monde son rendez-vous annuel au Salon de l'agriculture.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte