Le carnet, au centre des dispositions  Abonné

Publié le 18/07/2009

L'isotrétinoïne obéit à de strictes conditions de prescription et de délivrance, s'agissant des femmes en âge de procréer. La prescription nécessite préalablement le recueil de l'accord de soins et de contraception de la patiente et, à partir de septembre, la remise d'un carnet complété par le médecin. Il rédige son ordonnance pour un mois de traitement et la renouvelle sur présentation d'un résultat négatif de test de grossesse (réalisé 3 jours avant la consultation). Ces résultats devront être mentionnés dans le carnet de suivi de la patiente.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte