Pharmacies italiennes

Le capital bientôt ouvert  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 08/02/2016

Après l’ouverture du monopole officinal en 2011, l’Italie s’apprête à ouvrir le capital des pharmacies à tous, à l’exception des médecins et des laboratoires pharmaceutiques.

En effet, le projet de loi 2015 sur la concurrence est en passe d’être voté par le Sénat. Il prévoit aussi de supprimer la limite de détention actuelle de 4 pharmacies par société officinale. Autrement dit, il prépare le terrain aux grandes chaînes de pharmacie en permettant aux grossistes-répartiteurs d’entrer au capital des officines sans aucune limitation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte