Le cannabis thérapeutique moins dangereux que les médicaments opiacés

Par
Publié le 27/08/2014

Une étude publiée dans le JAMA Internal Medicine montre que l’usage de cannabis thérapeutique permet d’abaisser le taux de mortalité par overdose de médicaments antidouleur opiacés. L’étude, menée au États-Unis, a analysé les certificats de décès par overdose dans les 13 états autorisant le cannabis thérapeutique et dans ceux qui l’interdisent. Conclusion : entre 1999 et 2010, les décès par overdose d’opiacés ont baissé de 25 % dans les états ou le cannabis thérapeutique est autorisé, alors qu’ils ont énormément augmenté dans les états qui en interdisaient l’usage médical. Le cannabis thérapeutique semble donc présenter moins de danger que les médicaments tels que la morphine et la codéine (dont l’excès peut notamment entraîner le décès par dépression respiratoire). Toutefois, le cannabis peut provoquer une addiction et des effets secondaires (délires, tachycardie), mais sans issue mortelle.


Source : lequotidiendupharmacien.fr