Le bug du siège de la future l’ARS  Abonné

Publié le 16/11/2015

La réunification de la Normandie avec Rouen comme capitale est passée comme une lettre à la poste. En guise de compensation, la ville de Caen a obtenu d’accueillir le siège de la nouvelle agence régionale de santé (ARS) au nez et à la barbe de Rouen.

Cette dernière était tellement persuadée de garder l’ARS sur son territoire que des locaux avaient déjà été loués et remis à neuf. Ils sont aujourd’hui vides, et les pouvoirs publics continuent de payer rubis sur l’ongle les importants loyers du bail qu’ils ont signé il y a quelques mois…


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3217