HUMEUR

Le bonheur n’est pas dans le pré  Abonné

Publié le 21/04/2011

Vous avez sûrement remarqué que le printemps est radieux. Je commençais à peine à me remettre d’un hiver féroce que, en regardant la météo à la télé, j’ai senti monter en moi un sentiment de culpabilité. Comme toute médaille a son revers, un soleil généreux et un temps clément se traduisent vite, dans notre pays tempéré, par une période de sècheresse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte