Humeur

Le bon exemple  Abonné

Par
Publié le 29/11/2018

François Hollande qui, décidément, ne nous cache plus rien de sa vie privée, racontait l'autre jour sur France-Inter que, lorsqu'il avait fini sa journée de président de la République, il éteignait soigneusement les lumières à son étage de l'Elysée. Sous-entendu : Macron, prends-en de la graine. Benjamin Griveaux, le porte-parole du président actuel, a été incapable de dire si son patron en fait autant. Instinctivement, je me plie depuis longtemps à la doctrine hollandaise. J'éteins chaque fois que je quitte une pièce, au risque de me casser la figure quand j'y retourne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte