Humeur

Le bon choix  Abonné

Publié le 29/09/2016

Entre une candidate contestée et un hurluberlu, les Américains n'ont pas un choix enthousiasmant. Nous, Français, qui avons pléthore de personnalités saisies par le vertige présidentiel, sommes en mesure de leur adresser quelques conseils paternels. À commencer par l'idée qu'il n'existe pas de candidat idéal et que le choix ne se situe pas entre le meilleur et le plus mauvais, mais entre le médiocre et le pire. Hillary Clinton a tout de même assez de qualités pour motiver le vote de ses concitoyens, ce qui n'est pas le cas de Donald Trump ; il devrait être un épouvantail pour l'électorat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte