L’avis de Maître Corinne Daver*  Abonné

Publié le 12/02/2009
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Comment va devoir être analysée la décision rendue par la Cour de justice des communautés européennes ?

Me CORINNE DAVER.- Lorsque la CJCE se prononce, la portée de la décision rendue est très importante et ne doit pas être négligée. Quelle qu’en soit la teneur, la profession pourra s'en prévaloir lors de procédures ultérieures éventuelles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte