Laval, entre Bretagne et Normandie  Abonné

Publié le 09/02/2009

Laval constitue un carrefour historique entre les provinces de Bretagne, Normandie et Maine, de plus en plus dédié à des activités économiques souvent délocalisées de la région parisienne (1 h 30 de Paris), mais aussi à l’enseignement et à la recherche (Laval campus). Laval a ainsi été classée à plusieurs reprises comme l’une des villes les plus dynamiques où il fait bon vivre. Laval accueille une population de 48 742 habitants, très stable par rapport à 1999 et constitue le pôle d’une communauté d’agglomération comportant 20 communes, soit au total 100 188 habitants (1999).

Niveau de demande et densité officinale par quartier

Le niveau de demande par habitant de chaque quartier iris est visualisé par la carte en dégradé de bleu. Cette demande par habitant, calculée à partir du profil de chaque population locale selon le pouvoir d’achat, l’âge (critère majeur), etc., se situe dans une fourchette large de 250 (0115 ? Les pommeraies) à 830 euros (0114 ? Pillerie) par habitant soit dans un rapport de 1 à 3,5.

On remarque que le quartier Ouest se distingue par leur faible niveau de demande par habitant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte