Le débat sur le mariage homosexuel

L’autre réforme  Abonné

Publié le 17/12/2012
Le président de la République a relancé le débat sur le mariage homosexuel en indiquant qu’il laisserait les parlementaires décider s’ils votent ou non la procréation médicale assistée (PMA). François Hollande choisit donc de ne pas se prononcer lui-même mais prend le risque d’augmenter l’hostilité d’une partie de la population au mariage gay.
Hollande : Ponce-Pilate ?

Hollande : Ponce-Pilate ?
Crédit photo : S TOUBON

SELON UN SONDAGE CSA, une majorité de Français seraient favorables entre personnes du même sexe (29 % plutôt pour et 25 % tout à fait pour), avec des opinions plus positives à gauche qu’à droite et chez les agnostiques ou athées que chez les croyants. Le contexte sociologique n’est donc pas miné, sinon par la détermination des croyants et des milieux religieux à s’opposer par tous les moyens à l’adoption de la loi. Le gouvernement aurait pu la faire passer sans difficulté s’il n’avait choisi de donner aux homosexuels la totalité des droits dont bénéficient les hétérosexuels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte