Cybersécurité

L’ASIP Santé chargée du dispositif  Abonné

Par
Publié le 05/10/2017

Depuis le 1er octobre, toutes les structures de santé doivent signaler toute action ou suspicion d’action malveillante causant une indisponibilité partielle ou totale de leur système d’information. Le ministère de la Santé a annoncé la mise en place d’un dispositif national pour la déclaration des incidents : la Cellule Accompagnement Cybersécurité des Structures de Santé (Cellule ACSS) dont le traitement des informations sera confié à l’ASIP Santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte