Vingt-quatre mesures pour freiner les fermetures

L’ARS d’Auvergne au secours des officines  Abonné

Publié le 12/11/2015
Treize pharmaciens de la région auront mis la clé sous la porte en 2015. L’agence régionale de santé propose 24 mesures pour freiner le phénomène, après une réflexion commune avec les acteurs du terrain.

L’agence régionale de santé auvergnate lance en ce début novembre un plan de lutte contre la désertification officinale, présenté officiellement le 25 septembre dernier. Détaillé en 24 points, rédigé en collaboration avec les pharmacies, ce document a pour objectif le maintien, sur l’ensemble du territoire régional, d’un accès égal au médicament pour tous ses résidents, et, accessoirement de favoriser les regroupements tout en limitant les fermetures.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte